Neuropsychologie

Neuropsychologie

La neuropsychologie infantile est apparue dans les années 1970-1980, en plein essor des neurosciences (neurobiologie, imagerie cérébrale, psychologie et neuropsychologie adulte).

La neuropsychologie scientifique intègre les aspects maturatifs (qui bougent) et développementaux (modèles bien connus) pour interpréter, diagnostiquer, comprendre et traiter les troubles qui se dévoilent ou apparaissent lors du développement des fonctions supérieures (cognitives) de l’enfant.

« Avant tout la méconnaissance de la précocité représente un risque pour l’enfant. À l’inverse, son identification et surtout sa reconnaissance sont rapidement bénéfiques et permettent à l’EIP d’exploiter au mieux ses compétences. » 

O. REVOL, J. LOUIS, P. FOURNERET

Pour qui ?

« Tout » enfant ou adolescent âgé de 3 à 17 ans présentant des difficultés d’acquisition, agitation comportementale, difficultés scolaires.
Tout parent ayant besoin d’aide pour comprendre son enfant - adolescent, désireux de l’aider à avancer.

Langage, acquisition des gestes complexes, mémoire, attention/concentration, repérage spatial, calcul, lecture, écriture.. En général, les collègues orthophonistes, psychomotriciens, psychologues scolaires ont des suspicions de troubles cognitifs. Ils vont alors conseiller un bilan neuropsychologique pour y voir plus clair.

Les difficultés scolaires sont quasiment systématiques mais attention aux élèves (trop) travailleurs qui, à force de labeur, maintiennent à peine la tête de l’eau.

Pourquoi ?

  • Etablir un diagnostic
  • Comprendre le fonctionnement de votre enfant
  • Établir un projet pour aider l’enfant-adolescent
  • Replacer l’enfant-adolescent comme acteur...
  • Etablir un diagnostic

    La neuropsychologie permet, au moyen d’évaluations (bilans) de mettre en évidence la présence de trouble (s) cognitif (s) chez un enfant - adolescent en difficultés.

    Les fonctions mentales sont complexes, délicates et vulnérables, certaines sont préservées, d’autres peuvent être altérées, discrètes ou bruyantes.
    Chez l’enfant, le symptôme s’exprime souvent d’abord à l’école ; là où les performances sont attendues à des moments précis du développement, normées par l’institution.

    L’évaluation neuropsychologie est complexe. Il s’agira, si les signes d’alerte l’indiquent, de vérifier chaque fonction cognitive, une à une, et d’en comprendre les enchevêtrements, à la lumière de l’efficience intellectuelle.

  • Comprendre le fonctionnement de votre enfant

    "Déroutant" ou "déconcertant", sont des termes souvent employés par les familles pour décrire le fonctionnement de leur enfant. Les troubles cognitifs sont invisibles, souvent masqués par une faible estime de soi et un vécu scolaire compliqué et douloureux.

  • Établir un projet pour aider l’enfant-adolescent

    Établir avec l’ensemble des partenaires un projet pour aider l’enfant-adolescent

    Aides matérielles ou humaines à l’école, pistes et conseils en vie quotidienne, stimulations des fonctions préservées. Les stratégies sont nombreuses si on sait par où aller.

  • Replacer l’enfant-adolescent comme acteur...

    ... de sa scolarité et de ses projets

    Les bénéfices pour l’enfant sont essentiels, il est fondamental que cette démarche lui permette d’avancer et de s’épanouir en connaissant ses forces.

Comment se passe une évaluation ?

Les différentes étapes d’une évaluation

  • Rencontre et analyse de la demande ENFANT-PARENT(S)-PSYCHOLOGUE
    Cette première étape nous permet de faire connaissance, d’instaurer un lien nécessaire à la poursuite de l’aventure. Au cours de celle-ci, nous revenons sur l’Histoire de votre enfant, ce pour quoi vous êtes venu ou suite à quelles indications. Je récolte un maximum d’informations, au moyen de bilans précédents, productions ou cahiers d’école. Certains enseignants et collègues formulent une demande écrite.
  • 2- Bilan psychométrique ENFANT-PSYCHOLOGUE
    Bilan psychométrique : Préalable à tout bilan neuropsychologique complet, cette étape dure 2h. J’utilise le WISC-V, outil d’évaluation globale de l’efficience intellectuelle. Puis, selon les résultats : homogénéité, hétérogénéités, haut potentiel ; je vous propose d’approfondir le bilan avec des épreuves complémentaires.
    Un bilan psychométrique peut suffire à répondre à la demande initiale, souvent, ses résultats ne vont pas dans le sens d’un trouble cognitif mais plutôt de points de fragilités à travailler.
  • 3- Approfondissement neuropsychologique ENFANT-PSYCHOLOGUE
    2 ou 3h sont nécessaires pour creuser les fonctions langagières, praxiques, visuo-spatiales, visuo-constructives, mémoires, fonctions attentionnelles et fonctions exécutives (de haut niveau).
  • 4- Analyse des tests et mise en perspective clinique PSYCHOLOGUE SEUL
    Cette étape consiste à traiter toutes les données recueillies, rédiger un compte rendu, formuler des hypothèses et réfléchir à des indications de suivis spécifiques et/ou aménagements (maison-école). Entre 3h et 10h sont nécessaires à la mener à bien.
  • 5- Restitution des résultats ENFANT-PARENT(S)-PSYCHOLOGUE
    Nous nous retrouvons pour clôturer le travail ensemble. Je vous explique mes conclusions et observations, vous évoquerez toutes les questions qui vous viennent. Nous réfléchissons ensemble à la suite. Un compte-rendu écrit vous est transmis.

Tarifs

  • Séance initiale - Restitution 50€ 60 minutes
  • Bilan psychométrique 200€
  • Bilan neuropsychologique 80€ de l’heure

4, Allée Amédée Ozenfant
56000 Vannes

1er étage